• Eloïse Bernardini

Community manager en 2021 : profil, études, missions, salaires, outils…



 

Par Estelle Raffin le 24 septembre 2021 sur https://www.blogdumoderateur.com/community-manager-2021-profil/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+captainjob+%28BDM%29


 


Tous les résultats de l'enquête 2021 sur les community managers en France. Pour la onzième année consécutive, nous publions les résultats de l’enquête sur les community managers en France. Les contributions de 853 professionnels nous permettent de mieux connaître ce métier et observer ses évolutions.

Au sommaire :

  • Portrait-robot du community manager

  • Le community manager dans l’entreprise

  • Comment se former pour devenir community manager

  • Comment trouver un emploi de community manager

  • Le salaire du community manager

  • Le quotidien et les objectifs du community manager

  • Les outils utilisés par le community manager

  • Les plateformes préférées du community manager

  • La publicité sur les réseaux sociaux

  • Les formats vidéos et stories

  • La collaboration avec les influenceurs


Tout savoir sur les community managers en France en 2021 La profession continue de se féminiser cette année : 2 CM sur 3 sont des femmes. Concernant l’âge, la majorité des CM ont moins de 30 ans (61 %). L’Île-de-France reste encore la région qui concentre le plus de CM mais sa part diminue comparée à l’an dernier (-3,5 points). Les autres départements les plus représentés sont les suivants : le Rhône (4,8 %), la Haute-Garonne (4,1 %), la Loire-Atlantique (3,9 %), la Gironde (3,4 %) et le Nord (3,4 %).

  • Le community manager est une femme dans 75,5 % des cas

  • 28 ans : c’est l’âge médian du community manager en France

  • 27,5 % des community managers travaillent à Paris

Le métier de community manager est exercé principalement par des femmes. Le community manager dans l’entreprise

Plus de la moitié des community managers est en CDI (52 %). La part du salariat (durée déterminée et indéterminée) atteint 61 % cette année (-7,3 points par rapport à l’an dernier). En revanche, la part des stagiaires et alternants a fortement augmenté (18 % contre seulement 13 % l’an dernier). Concernant les indépendants, 17 % ont un statut de freelance ou d’auto-entrepreneur.

Les CM exercent majoritairement leur profession chez l’annonceur (entreprise privée), les autres travaillent essentiellement pour des agences de communication (21 %) ou des institutions publiques (15 %). Plus de 2 CM salariés sur 3 travaillent au sein d’une TPE ou PME. La plupart du temps, le community manager est le seul CM de son entreprise. Il est dans la plupart des cas rattaché au service communication ou marketing.

Les CM sont plutôt des profils expérimentés puisque la moitié ont plus de 5 ans d’expérience : 54 % dont 26 % qui exercent ce métier depuis plus de 10 ans.

  • 51 % des community managers en France sont des salariés en CDI

  • 55 % travaillent chez l’annonceur, au sein d’une entreprise privée

  • 21 % sont en agence de communication, 15 % dans une institution publique

  • 51 % travaillent au sein d’une PME, 22 % dans une TPE

  • 20 % travaillent au sein d’une ETI, 7 % dans une grande entreprise

  • 17 % sont des community managers indépendants (freelance, auto-entrepreneur)

  • 54 % des community managers ont plus de 5 ans d’expérience professionnelle

  • 67 % des community managers sont les seuls CM de leur entreprise

  • 54,5 % sont rattachés au service communication, 23 % au marketing

Comment se former pour devenir community manager

L’usage des réseaux sociaux fait désormais partie de notre quotidien mais quand il s’agit de gérer des comptes de façon professionnelle, c’est une autre histoire. Devenir community manager ne s’improvise pas, il faut maîtriser les fondamentaux du marketing, du web mais aussi de la communication. Ainsi, plus d’1 CM sur 2 dispose d’un diplôme équivalent à un bac+5 et près de 90 % des community managers ont au moins un diplôme de niveau licence (bac+3).

Concernant le parcours d’études des community managers :

  • 42 % ont opté pour une école privée,

  • 31 % sont passés par un parcours universitaire,

  • 23 % ont étudié à la fois en école privée et à l’université.

Ceux qui sont allés à l’université ont opté principalement pour des filières spécialisées en communication & journalisme (40 %), marketing (18 %), sciences humaines et sociales (12 %) et lettres & langues (11 %). Les CM, qui ont été en école privée, ont essentiellement étudié dans des écoles de communication (42 %), écoles de commerce (37 %) ou en école spécialisée dans le web (8 %).


Comment trouver un emploi de community manager

Le recrutement des CM passe avant tout par des sites d’offres d’emploi, puisque 32 % des interrogés déclarent avoir été recrutés par ce biais. Les stages et alternances effectués lors des études sont également un bon moyen de se faire recruter (19 %). Les réseaux sociaux et l’approche directe sont aussi exploités par les recruteurs pour embaucher de nouveaux CM.

  • 32 % des CM ont trouvé leur emploi sur un site Internet d’offres d’emploi

  • 12 % des CM ont été recrutés via les réseaux sociaux

Consulter des offres d’emploi de CM Près d’un tiers des CM ont été recrutés par le biais d’un site d’offres d’emploi. © BDM Le salaire du community manager

En moyenne, un community manager en CDI gagne 29 394 euros bruts par an, soit 2 450 euros. La médiane se situe à 28 000 euros comme l’an dernier. Sans surprise, les salaires sont toujours plus élevés en Île-de-France mais la différence ne suffit pas forcément à couvrir le coût de la vie plus important à Paris. Les inégalités persistent toujours puisque les femmes gagnent en moyenne 12,7 % de moins que les hommes.

  • Salaire moyen : 29 394 euros bruts par an, soit 2 450 euros par mois

  • Salaire médian : 28 000 euros

  • Salaire moyen dans une TPE : 25 260 euros

  • Salaire moyen dans une grande entreprise : 37 613 euros

  • Salaire moyen à Paris : 34 291 euros

  • Salaire moyen en régions : 27 131 euros

  • Salaire moyen des hommes : 32 571 euros

  • Salaire moyen des femmes : 28 439 euros

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l' article dédié ci-dessous : Les salaires des community managers en France en 2021

Le quotidien et les objectifs du community manager

Le métier de community manager est très polyvalent, avec des tâches très variées au quotidien : animation des comptes (95 %), rédaction (84 %), production de photos ou d’images (80 %), analyse des résultats (78 %), veille sur sa marque et monitoring (64 %), relation client (50,5 %), production de vidéos (50 %), optimisation SEO (33 %), communication d’influence et relations presse (28 %), organisation d’événements (25 %)… La tâche qui requiert le plus de temps aux CM est sans surprise en lien avec leur cœur de métier : l’animation des comptes sur les réseaux sociaux et la gestion de leurs communautés.

L’objectif principal des community managers ne change pas par rapport à l’an dernier : le travail de la notoriété de la marque arrive en première position, suivi par l’acquisition de nouveaux clients et la fidélisation des clients actuels. Pour mesurer la performance de leurs actions, ils regardent principalement l’engagement obtenu et la visibilité générée. Le nombre de fans et de followers reste un KPI important pour 66 % d’entre eux.

  • 95 % des community managers animent des comptes sur les réseaux sociaux

  • 84 % produisent du contenu rédactionnel, 78 % font des analyses chiffrées

  • L’animation des comptes est la tâche la plus chronophage pour 25 % d’entre eux

  • La notoriété de la marque est l’objectif principal pour 64 % des CM

  • L’acquisition de nouveaux clients est l’objectif principal pour 26 % des CM

  • Les indicateurs privilégiés sont l’engagement (87 %) et le reach obtenu (74 %)

  • Le nombre de followers est un KPI important pour 66 % des community managers

Les outils utilisés par le community manager

Parmi les outils privilégiés par les experts du métier, on retrouve en majorité et en toute logique des outils de gestion de réseaux sociaux (Agorapulse, Swello, Iconosquare, Hootsuite, Buffer…), mais on constate également qu’ils sont nombreux à exploiter les outils natifs aux plateformes principales (Facebook Creator Studio, Business manager, TweetDeck, Twitter analytics…).

Les CM doivent aussi faire preuve de créativité dans leur travail au quotidien, c’est pourquoi ils s’appuient principalement sur des outils d’édition et montage photo tels que : Photoshop, Illustrator, Premiere Pro, Canva… Enfin, comme pour tout métier, ils ont recourt à des outils de productivité. Les outils suivants sont cités de nombreuses fois par les CM interrogés : Trello pour la gestion de projet, Google Drive pour la gestion de documents et également Slack pour le travail collaboratif.

À noter : le budget médian consacré aux outils est de 747 euros (50 % dépensent moins que ce budget, 50 % dépensent plus).

Les plateformes préférées du community manager

Les 3 plateformes les plus importantes aux yeux des CM : Facebook, Instagram, LinkedIn. © BDM

« Facebook est-il mort ? » La réponse est : « non, pas encore ». Cette année, Facebook reste le réseau social préféré des community managers. Malgré une perte de vitesse et une baisse de la visibilité organique soulignée par la majorité des interrogés, le réseau social continue d’être le plus utilisé par les CM dans le cadre de leur travail, et notamment parce que cette plateforme continue d’apporter les meilleures performances publicitaires. Non loin derrière, on retrouve Instagram, qui continue son ascension, et pourrait bien prendre la première marche du podium l’année prochaine.

À note que l’effet « confinement » a profité à certaines plateformes telles que YouTube, qui passe devant Twitter cette année, mais également TikTok, qui enregistre la plus belle progression parmi toutes les plateformes du classement.

  • 85 % des community managers estiment que Facebook est important

  • Instagram est deuxième, avec 84 %, LinkedIn est troisième, avec 76 %

  • Cependant, 57 % des CM estiment que Facebook est en perte de vitesse

  • L’importance de TikTok dans le cadre professionnel progresse selon 72 % des CM

  • Instagram est en progression pour 71 % d’entre eux

  • 80 % observent une baisse de la visibilité gratuite sur Facebook (reach organique)

  • Mais 31 % obtiennent leurs meilleurs résultats organiques sur Facebook

  • Et 63 % obtiennent leurs meilleurs résultats payants sur Facebook

La publicité sur les réseaux sociaux

Les trois quarts des community managers disposent désormais d’un budget pour diffuser des publicités sur les réseaux sociaux, ce qui est un autre moyen pour eux de rendre leurs publications plus visibles, notamment sur Facebook où une baisse du reach est observée par les CM. La majorité du budget des campagnes publicitaires est dépensée sur Facebook et Instagram.

  • 72 % des community managers disposent d’un budget pour diffuser des publicités

  • 93 % diffusent des publicités sur Facebook, 75,5 % sur Instagram, 30 % sur LinkedIn

  • 63 % obtiennent leurs meilleurs résultats sur Facebook, 22 % sur Instagram

  • 53 % des CM déclarent avoir augmenté leur budget consacré aux achats publicitaires

  • La médiane du budget publicitaire des CM est de 4 521 euros par an (50 % dépensent moins que ce budget, 50 % dépensent plus)

Les formats vidéos et stories

La vidéo est devenue un format incontournable pour les CM, puisque les trois quarts d’entre eux déclarent publier des vidéos sur les réseaux sociaux. On aurait pu penser que le format « vidéo en live » aurait été plus utilisé avec les enchaînements de confinements, mais finalement son utilisation stagne par rapport à l’an dernier. Que ce soit pour les vidéos « classiques » ou « en direct », la plateforme privilégiée reste Facebook.

Concernant les stories, Instagram a réellement le monopole sur ce format, et personne ne semble pouvoir le détrôner. 85 % des CM indiquent qu’ils publient des stories sur Instagram et 65 % sur Facebook. Arrivent loin derrière : LinkedIn et Twitter, qui ont tenté de déployer ce format sur leurs plateformes, mais le succès n’a pas été au rendez-vous.

  • 88 % publient des vidéos sur les réseaux sociaux

  • Parmi ceux-ci : 87 % le font sur Facebook, 79 % sur Instagram et 66 % sur YouTube

  • 29 % diffusent des vidéos en live sur les réseaux sociaux

  • Parmi ceux-ci : 69 % le font sur Facebook, 48 % sur Instagram et 26 % sur YouTube

  • 85 % publient des stories sur les réseaux sociaux

  • Parmi ceux-ci : 94 % le font sur Instagram, 65 % sur Facebook, 17,5 % sur LinkedIn, 9,4 % sur Twitter, 2 % sur Snapchat et 1,7 % sur Pinterest

La collaboration avec les influenceurs

Les influenceurs, désormais appelés « créateurs », sont très sollicités par les CM. Les budgets alloués pour ce type de collaboration sont conséquents. 26 % des interrogés consacrent plus de 10 000 € par an pour les influenceurs et 23 % d’entre eux vont dépenser entre 1 000 et 5 000 € sur une année. Néanmoins, il reste encore 23 % de CM qui n’ont aucun budget alloué à ce sujet. Le budget médian consacré aux relations influenceurs dépasse les 4 000 euros par an.

Les plateformes privilégiées pour un partenariat avec des influenceurs sont : Instagram (96 %), Facebook (31 %), site web/blog de l’influenceur (24 %), YouTube (23 %) et en 5e position, on retrouve le réseau social en plein essor : TikTok (22 %).

  • 34 % des CM travaillent avec des influenceurs

  • Le budget médian des relations influenceurs est de 4 169 euros par an

  • Instagram est activé dans 96 % des cas, Facebook dans 31 % des cas

  • Le blog ou site web de l’influenceur reste un média fort, activé dans 24 % des cas

Instagram, la plateforme par excellence pour collaborer avec des influenceurs. © BDM Méthodologie : enquête réalisée en ligne par BDM, du 22 juin au 13 septembre 2021, auprès de 853 community managers et social media managers exerçant leur métier en France. Enquête 2021 sur les community managers en France