• Eloïse Bernardini

Quels contenus rédiger pour être bien référencé ?

Article intialement écrit par

et publié sur https://www.webmarketing-com.com/2022/02/11/1698021-quels-contenus-rediger-etre-bien-reference le 7 février 2022


Pour être bien référencé, il vous faut comprendre ce que Google va proposer dans les résultats de recherche : du shopping, des images, des vidéos, du local, etc. Il existe plusieurs types de résultats que Google utilise en fonction du comportement des utilisateurs qu’il aura détecté. C’est pourquoi avant toute chose, vous devez comprendre votre cible et ce qu’elle va rechercher : son intention de recherche…

1) ÉTUDIER VOTRE “BUYER PERSONA” POUR DÉFINIR LES CONTENUS ATTENDUS

Il est indispensable de connaitre ses cibles principales et secondaires pour mettre en place la stratégie de contenu adéquat.


Les personnes qui vont souscrire à votre service en ont besoin. Comment procèdent-elles pour trouver votre service ? Vous devez créer des contenus pour être présent sur Google à chaque étape du processus de recherche : du problème à résoudre aux comparaisons avec d’autres services jusqu’à l’acte d’achat.


Lorsque vous connaissez bien vos cibles, que vous avez défini vos personas et que vous connaissez presque tout d’eux : leurs craintes, leurs peurs, les médias qui auront leurs écoutes, etc. Alors, vous démarrez avec les bonnes bases.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Quels sont les problèmes que votre produit/service va solutionner ?

  • Quels seront les bénéfices apportés à votre cible ?

  • Quels sont leurs besoins ?

  • Qui sont mes concurrents ? Que proposent-ils ?

Brainstomez et écrivez un mot, une idée par post-it dans le but de :

  • Lister les termes en rapport avec les points forts/faibles de votre produit/service ;

  • Lister les besoins de votre cible ;

  • Lister les craintes que peut provoquer votre service ;

  • Lister les concurrents ;

  • Lister les partenaires.

Exemple : optique / lunettes / lentilles / enfants / solaires / remboursement / secu / mutuelle / délais / verre correcteur / anti-reflets / lumière bleue

2) ESTIMER LA FAISABILITÉ

Le référencement est un travail de longue haleine, il faut de la patience pour mesurer les premiers résultats. C’est pourquoi je vous conseille de viser des mots-clés faciles à atteindre au départ (Longue Traine).

En effet, il vous sera très compliqué d’atteindre les premières places d’une SERP pour un top mot-clé de votre business (si vous n’avez pas d’historique, d’autorité) à moins d’être sur un véritable marché de niche.

Il y a 3 basiques à respecter : le contenu + la technique + l’autorité.

Vous maitrisez la technique et la production de contenu. L’autorité, la notoriété elle se fera avec le temps.

Qu’est-ce que la notoriété ? C’est la réputation de votre expertise sur le Web. Est-ce que l’on parle de vous ? Qui parle de vous ? Vous l’avez compris, c’est ce qui prend le plus de temps.

Néanmoins, en grappillant de petites expressions-clés, vous allez commencer à faire parler de vous, à générer du trafic. L’utilisation des RS et du SEA peut également accélérer le processus.


COMMENT MESURER LA DIFFICULTÉ D’UN MOT CLÉ ?

Avec des outils gratuits ou payants : Google Keyword planner, Ubersuggest, SEMRush, etc. La meilleure pratique reste celle de votre consultante SEO, qui aura l’expertise et ses astuces homemade pour vous présenter une étude de mot-clé appropriée à vos objectifs.

À retenir : Plus le mot-clé génère de résultats, plus le mot-clé est demandé (volume de recherche), plus il vous sera compliqué de vous positionner (au début 😉).


Le coût en CPC est également un indicateur intéressant pour estimer la concurrence. Attention toutefois à la saisonnalité. (Location de ski, Location de paddle standup, etc.)

Vous pouvez maintenant classer vos expressions-clés de la plus facile à la plus complexe.

3) PRODUIRE VOS CONTENUS

Parmi vos mots-clés, choisissez-en un et lancez-vous dans la rédaction. Enfin presque !

Vous rédigez votre contenu pour une personne, un individu ! Stop au bourrage de mots-clés et aux répétitions.

Vous avez sélectionné votre expression-clé, saisissez-la dans Google et observez les contenus proposés :

  • Des fiches produits ;

  • Des articles de blog ;

  • Des comparatifs :

  • Des encarts shopping :

  • Des vidéos ou image.

Pourquoi est-ce important de faire cela ?

Ce que Google vous montre est une “photo” de ce que les gens attendent !

Il est primordial de comprendre ce concept.

Votre contenu doit suivre cette trame, et si vous souhaitez atteindre le top 3, vous devrez faire mieux que la concurrence.

Organisez en section et paragraphes, faites des phrases courtes et compréhensibles pour faciliter la lecture.

Voilà, vous avez toutes les informations importantes pour créer votre contenu.

4) L’OPTIMISATION DES CONTENUS

Une fois votre contenu produit, il vous faudra l’optimiser.

Pour cela, il est nécessaire d’avoir quelques notions de base en HTML.

  • Vérifiez que chaque titre de section reprend votre mot-clé principal. Le titre de section sera rédigé dans un H2. Utilisez la balise « strong » pour mettre en exergue des termes importants afin de renforcer la sémantique de votre page.

  • Placez des liens vers des contenus connexes, des pages filles ou des pages mères pour profiter du maillage interne et faites circuler le jus SEO entre vos pages.

  • Placez des liens vers des sites partenaires afin de faire circuler le jus entre vos sites.

  • Optimisez vos images si vous en avez.

5) LA PUBLICATION DE VOS CONTENUS

La publication de vos articles doit être régulière. La régularité, c’est envoyer un signal fort à Google que vous êtes actif et présent.

Vous avez préparé 20 articles, prenez le temps de les publier sur 10 semaines, à raison de 2 articles par semaine. Ainsi, vous avez 10 semaines pour en produire 20 nouveaux, et ainsi de suite.

6) SUIVRE ET MESURER LA PERFORMANCE DE VOS CONTENUS

Un outil de mesure d’audience comme Google Analytics vous permet de suivre plusieurs KPI.

Pour mesurer la réussite de vos contenus, vous pouvez suivre le taux de rebond ainsi que le temps passé sur la page.


Recevoir cet article par mail - Poser une question

Restons en contact sur Linkedin, je publie régulièrement des ressources pour vous aider à passer des caps dans votre communication d'entreprise.


7 vues